Douce oisiveté…

summer-2013-3-a

Rooohhhh… mais quelle irresponsable blogueuse je fais ! Partir comme ça, sans prévenir ni même donner le moindre signe de vie. Je vous l’avoue, la raison de ce mutisme prolongé réside tout bonnement dans mon incapacité à résister à celle que l’on dit mère de tous les vices : l’oisiveté. Mais n’entendez par là rien de négatif, bien au contraire… Dans mon cas cette douce oisiveté était absolument salutaire.
Car si le soleil brillait par son absence vers chez nous ces derniers temps, c’est tout simplement parce qu’il était parti prendre des vacances en Provence et c’est pour aller le rejoindre là-bas que je vous ai un peu délaissé !

Le mois dernier nous larguions les amarres pour mettre le cap sur le littoral méditerranéen. Après un an d’attente, nous nous offrions enfin ce bref retour aux sources si longuement désiré. Quelques jours de repos bien mérités à l’abri du stress, loin de la routine et du boulot et surtout l’occasion tant attendue de retrouver nos proches.

Un des points positifs dans le fait de partir s’installer loin de ses racines c’est que l’on apprécie davantage de revenir. On redécouvre avec béatitude toutes ces choses laissées derrière, celles que l’on a tendance à prendre pour acquises lorsqu’elles composent le décor de notre quotidien. J’ai grandi au bord de la mer et pourtant il m’est arrivé si souvent de la bouder, blasée, inconsciente de ce luxe qui m’était offert. Aujourd’hui, pas une journée ne s’achève sans que je pense à cette chance qui m’a été donnée de grandir au bord de la Méditerranée, le plaisir de la retrouver s’en est trouvé décuplé !

summer-2013-27

Montréal – Nice Côte d’Azur, 7h30 du matin : après 7h d’avion on foule enfin le sol de la Provence, l’air est humide et doux. À peine sortis de l’aéroport, le parfum iodé de la mer toute proche nous enveloppe, rassurant comme une caresse. Ici rien n’a bougé, le soleil brille toujours du même éclat qu’à notre départ et la quiétude de l’aube sur la Promenade des Anglais a déjà cédé sa place aux premiers badauds venus contempler le spectacle que leur offre l’horizon. Difficile de croire qu’au même endroit quelques jours plus tôt il faisait à peine 18° C sous une pluie battante.

summer-2013-20-bLa plage près du Vieux Nice

summer-2013-25Vieux Nice

La phase contemplative ne faisant que commencer, je m’éloigne de Nice pour rejoindre « l’homme » dans sa maison de famille à quelques kilomètres de Fréjus. À mesure que l’on arrive dans le Var la végétation se fait plus dense et l’air se gorge d’arômes de miel et de sève chauffée par le soleil. Les paysages sont encore plus beaux par ici tant ils semblent bien plus préservés des assauts de l’urbanisation que l’Est de la Côte d’Azur.

summer-2013-26Sur la route d’Anthéor

La grande bleue quant à elle s’offre à nous, comme promise, encore plus majestueuse sous sa voute d’azur. Un paisible spectacle rythmé par le fracas des vagues et les rires de quelques mouettes venues se repaître des gourmandises charriées par le mistral. À cet instant précis, un sentiment de plénitude m’envahit et je réalise à quel point on peut se sentir bien chez soi. Il ne nous manque qu’un petit verre de rosé du coin bien frais pour avoir un aperçu de ce qu’est le paradis ! Dire que c’est ici que je vais passer les prochaines semaines, à profiter sans scrupules des plaisirs simples du farniente…

summer-2013-2-bLes Issambres

summer-2013-22

summer-2013-24

summer-2013-5-bBalade en pédalo dans les Gorges du Verdon

summer-2013-6-b

summer-2013-8-b

summer-2013-14-bLe phare de Cap Camarat

summer-2013-21-ecrasonslinfameDes enfants qui ont pêché une méduse sur la plage Pampelonne

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire

  • Flo dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis !!
    C’est en quittant la Côte d’Azur qu’on l’apprécie vraiment et qu’on se rend compte de la chance qu’on a eu :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eleven + 16 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>