Les peps-pickles titillent les papilles

À la vie à la mode|Manger de saison : Les peps-pickles titillent les papilles

Ah les interminables hivers montréalais. Allez courage, plus que quelques jours et les routes montées en neige feront place aux vergers de beaux fruits qui se fricoteront dans leur plus simple appareil. Promis.

Bon, en attendant, let the sunshine in quand même! Voici la recette cousue main de ce que j’ai baptisé des « peps-pickles », des pickles coups de fouet, à picorer au travail en mode santé ou pour lancer un apéro improvisé.

Mais oui ! Pendant que le printemps se fait encore désirer, on peut aussi se réjouir de cuisiner des bons produits de saison pleins de couleurs vivifiantes. Et ce ne sont certainement pas les grands chefs montréalais comme Olivier Perret du Renoir ou Martin Juneau du Pastaga qui me contrediraient.    

Voici donc un petit tableau fort utile sur la saisonnalité des produits cultivés localement. On peut aussi aller surfer dans le marché des Fermes Lufa.

À la vie à la mode|Peps-pickles : Watermelon Radish
Pour mes peps-pickles, j’ai choisi :

radis melon d’eau (watermelon radish),

carottes jaunes, oignons verts

et rutabagas (vous savez, ces trucs peu chers à l’épicerie dont on ne sait jamais que faire).

À la vie à la mode|Peps-pickles : rutabaga

Je garde les fanes de carottes pour la déco.

Mes épices : baies roses, poivre en grain, graines de coriandre. Un peu de sel de campagne de Joe Beef.

Commencez par stériliser vos pots (de type Mason). L’acide acétique contenu dans le vinaigre est un antiseptique. Pour les conserves acides de ce type, une stérilisation à l’eau bouillante fera le boulot. Vous pouvez consulter ici des instructions du guide Bernardin sur la stérilisation de pots et conserves au besoin.

Ensuite, brossez les légumes avec une brosse dure, épluchez-les. Coupez les rutabagas et les carottes dans le sens de la longueur.

Préparez une saumure: un mélange composé de moitié de vinaigre blanc, moitié d’eau et de gros sel (200 g par kg de légumes) que vous aurez fait bouillir puis refroidir. 

peps-pickles-marinade

Laissez macérer vos légumes 24 heures dans cette préparation.

Préparez ensuite une marinade avec du vinaigre blanc et vos épices.

Remplissez vos pots de légumes et recouvrez de votre marinade. Vissez fermement les couvercles sur vos pots.

peps-pickles-conserves-1

Après quoi, il faut attendre que les petits légumes se concentrent dans leur préparation (10 jours), comme on a attendu d’eux qu’ils mûrissent avant de leur faire une place au soleil dans nos bocaux. (Pour les plus gourmands, ahem, vous verrez que même après quelques jours à peine, ils sont déjà tellement gourmands-croquants.)

Justement, à propos d’attente et de patience… Et si la cadence des saisons nous dictait de ralentir un peu, comme le métronome de la qualité de nos vies, nous faisant apprécier les produits que l’on cuisine, et prendre le temps de les préparer, de les savourer, de les partager… Puis nos bocaux sauront nous rappeler que chaque saison a bien ses saveurs, même si on a toujours très hâte de regoûter à l’été!

P.S.

Pour prévenir la décoloration: gardez vos pots dans un endroit frais et sombre. Utilisez du gros sel et non du sel de mer. Il parait qu’on peut aussi ajouter une petite quantité d’acide ascorbique (soit de la vitamine C) pour préserver la couleur et réduire l’oxydation des vitamines et autres nutriments, selon Montréal en santé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + 16 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>